39 LOGEMENTS / NANTES

Lieu : Vallon des Dervallières, Nantes [44]
Programme : logements
Maîtrise d’ouvrage : Nexity
Bureaux d’études : IBA (structure), ALBDO (fluides),
MOTEC (économiste)

Architecte : platform architectures (Bruno Douliery, François Ehouarn et Olivier Leroy)
Surface : 2 410 m² SHON
Coût : 3 M euros HT
Livraison : 2015
RT 2012

 

Ce projet de logements se conçoit comme une sculpture expressionniste de l’agencement des différentes cellules d’habitat. Chaque élément de l’empilement correspond à un ou plusieurs logements : il s’agit d’un jeu d’assemblage vertical, horizontal ou carré.

Le jeu de décalage horizontal provient des différences de profondeur des différentes cellules, et le décalage vertical d’un jeu sur la profondeur des loggias. L’apparente complexité de l’ensemble masque en fait une rationalité constructive implacable.

 

En effet la partie «chauffée» du bâtiment est identique sur tous les niveaux : elle plombe toute hauteur. Seule les loggias extérieures viennent en applique à l’extérieur du bâtiment, suivant des jeux de décalage. Le principe d’identification visuel de son logement depuis l’extérieur, permet ici l’appropriation de son espace personnel.

 

Ce jeu de modénature, jouant sur des désaffleurements des nus de façade, installe une fragmentation progressive des échelles depuis l’échelle urbaine, jusqu’à l’échelle domestique des logements. C’est un bâtiment tout à la fois unitaire, vivant et fragmenté, qui prend naturellement sa place à l’entrée du quartier du Vallon.

 

Le bâtiment se présente donc comme une sculpture architecturale, posée dans un environnement paysagé rare, et qui offre à ses habitants, depuis ses espaces annexes généreux, une incroyable vue vers la nature du vallon des Dervallières.

Tags
d
Sed ut perspiclatis unde olnis iste errorbe ccusantium lorem ipsum dolor