45 logements / Cenon

Lieu : Zac Pont Rouge, Cenon [33]
Programme : logements sociaux
Maîtrise d’ouvrage : Aquitanis OPH Bordeaux
Métropole
Bureaux d’études : AIA (structure), MATH(fluides),
MATH(économiste), Math Ingenierie (Moex)

Architecte : platform architectures (Bruno Douliery, François Ehouarn et Olivier Leroy)
Surface : 3 240m² SP
Coût : 4 M euros HT
Livraison : 2020
projet LABEL RT 2012 – BBIO

 

La particularité urbaine de la parcelle est qu’elle constitue un entre-deux entre le tissu pavillonnaire et les bâtiments de plus grande échelle de la ZAC du Pont Rouge. Notre bâtiment se doit de constituer un lien entre ces 2 échelles.

 

Nous posons donc sur un système de socle constitué de stratifications horizontales, une succession d’éléments de petites échelles, relativement fragmentés, renvoyant à l’échelle du pavillonnaire. Même si c’est du collectif, le bâtiment s’appréhende comme de l’individuel groupé.

La notion de porosité vers et depuis le cœur d’îlot est un élément récurrent et fondamental de cette architecture. Nous croyons intimement que le cœur d’ilot doit participer à l’espace public.

 

Au niveau de l’entrée, une faille permet la vision vers le hall commun et vers le cœur d’ilot. Cette faille est le lieu de convivialité et d’échanges pour les habitants. Au R+1 et R+2, cet interstice est un lieu de vie accueillant sur un vaste espace extérieur semi-public des bancs et des plantations. C’est une faille végétale. Au R+3, nous installons un jardin partagé, qui déborde largement sur la toiture du volume à R+2. Cette faille se lit donc comme un jardin suspendu. C’est le lieu des possibles, des échanges et de la convivialité. C’est un lieu de vie.

 

Une approche prioritaire pour la mise en place de logements traversants a aussi évidemment été privilégié, qui constituent près de 80% de la granulométrie.

 

C’est donc un bâtiment tout à la fois unitaire et fragmenté, qui prend naturellement sa place dans un environnement en évolution.

d
Sed ut perspiclatis unde olnis iste errorbe ccusantium lorem ipsum dolor